Archives pour la catégorie Journées Nationales Prison

Journées Nationales Prison 2015

Groupe National de Concertation Prison

Les Journées Nationales Prison, organisées à l’initiative du Groupe National de Concertation Prison, auront lieu cette année du 23 au 29 novembre 2015.

Journées Nationales Prison 2015 : présentation de la thématique

Lorsqu’on les interroge sur notre système pénal, les français expriment majoritairement le souhait d’une justice plus sévère. Pourtant, ils sont également très majoritairement sans illusion sur la prison. La réponse de la Justice n’apporte pas forcément de solution satisfaisante ; bien plus, le système pénal produit aussi des effets destructeurs comme nous le constatons régulièrement auprès des personnes détenues, de leurs proches ou des sortants que nous accompagnons.

Pourtant, la justice ne devrait-elle pas être une justice qui reconstruit ? C’est à une justice qui reconstruit plus qu’elle ne détruit que nous aspirons, ce que nous promouvons par nos actions.

Cette année, l’objectif des Journées Nationales Prison (JNP) sera d’interpeller nos concitoyens et d’ouvrir le débat sur les dysfonctionnements du système pénal et ses effets destructeurs, mais aussi sur les solutions qui existent, en allant des pratiques locales jusqu’aux réformes législatives. Nous poursuivrons ainsi notre volonté commune de mettre nos concitoyens face aux réalités de la justice et de la prison, en les invitant à aller au-delà de leurs représentations initiales.

Le thème de cette année est très large : la prison y a bien sûr sa place, mais il permet de couvrir bien d’autres questions qui manifestent cette tension entre conséquences néfastes du système pénal et aspiration à une justice qui reconstruit.
S’il permet d’analyser l’impact du système pénal sur le condamné, c’est aussi des conséquences sur les proches, les victimes d’infractions, et jusqu’à la société toute entière dont il nous faudra témoigner. Enfin, puisqu’il s’agit aussi de nous prévenir contre nos propres préjugés, nous nous efforcerons de vous fournir des éléments sur ce que produit objectivement le système pénal et vous invitons à nous transmettre les éléments dont vous disposez.

Nous vous invitons dès maintenant à vous emparer du thème. Le GNCP déterminera un intitulé pour les JNP 2015 lors de sa réunion du mois de mars : nous attendons vos suggestions de titre d’ici la fin du mois de février.
Les autres éléments de communication vers l’extérieur (dossier thématique, affiches, …) arriveront ultérieurement.

G r o u p e    n a t i o n a l   d e   c o n c e r t a t i o n   p r i s o n   ( G N C P )

ANVP – Aumôneries CATHOLIQUE, PROTESTANTE, ET MUSULMANE – CIMADE – CROIX ROUGE Française
FARAPEJ – FNARS – GENEPI – SECOURS CATHOLIQUE – CARITAS France – UFRAMA

Journées Nationales Prison 2014 (4/4)

Jeudi 27 novembre, l’auditorium de la bibliothèque Pompidou de Châlons-en-Champagne a accueilli près de 80 personnes dont deux classes d’élèves de 1e du lycée Etienne Oehmichen .

Sur le thème de cette année « Des prisons et des hommes », sont intervenus des représentants de la Maison d’arrêt de Châlons (P. Bourdaret, directeur-adjoint), de l’association Le Mars qui prend en charge des sortants de prison, de l’UMD de Châlons (Unité pour Malades Difficiles), un visiteur de prison et membre de l’ASPJ.

Continuer la lecture de Journées Nationales Prison 2014 (4/4)

Journées Nationales Prison 2014 (1/4)

Programme national des Journées Nationales Prison 

(Evénements programmés dans toute la France du 22 au 30/11/2014)

Dossier d’animation des JNP 2014.

A consulter sans modération.

Affiche 2014

——————————-

Voici une courte présentation des questions posées par ce thème que le GNCP aimerait aborder avec vous cette année :

Des murs et des hommes

 Les murs marquent la frontière entre la prison et notre société. Tout en rendant visible la peine, ils dissimulent à la société – ils nous dissimulent – ce qui se passe réellement à l’intérieur des prisons.

Ces journées Nationales Prisons 2014 doivent nous permettre :

  • d’interroger la place des lieux d’enfermement dans la société, d’un point de vue géographique et symbolique
  • d’interroger l’impact des murs (réels ou des obstacles organisationnels) sur la vie en prison : Quelle organisation de vie dans une collectivité fermée ? Comment permettre l’exercice des libertés qui n’ont pas été retirées par la condamnation ?
  • de mettre en évidence l’importance de la manière dont on construit les prisons : il faut penser la vocation des murs de prison à accueillir des hommes pour créer une architecture adaptée.
  • de poser la question du respect de la dignité de la personne incarcérée. En effet, des conditions indignes de détention alourdissent la peine.
  • d’informer le public sur la réalité des prisons de 2014, des nouvelles prisons aux plus anciennes, à partir de nos expériences.
  • et enfin, de faire comprendre que la prison n’est qu’une peine parmi d’autres, et que même hors les murs, il y a de vraies peines.